Comment arrêter des saignements des selles ?

Le saignement des selles constitue un incident fréquent, particulièrement chez les personnes âgées et les femmes enceintes. Parfois, il est plus susceptible de provoquer des sensations d’inconfort et de douleurs. Heureusement, il existe certaines méthodes permettant son traitement, de manière rapide. Dans cet article, vous allez découvrir les plus efficaces et les plus rapides.

Une astuce fait maison

S’il s’agit des hémorroïdes, la réalisation des gestes simples contribue à leur prévention et à leur traitement rapide. Cela consiste au nettoyage quotidien de la zone anale. Cependant, vous n’avez pas nécessairement à recourir au savon, mais à l’aide d’un tissu ou d’une serviette humide.

Par ailleurs, il est essentiel de ne porter que des sous-vêtements en coton. En effet, vous devez éviter les fibres synthétiques. Dans la prévention de l’irritation des muqueuses, vous devez éviter la consommation de certains aliments, comme les épices, l’alcool et le café.

Afin de prévenir que les hémorroïdes se dilatent, évitez le soulèvement des objets lourds. Cela augmente la pression au niveau de leurs veines. Vous trouverez ici les meilleures techniques pour vaincre les hémorroïdes. Par contre, si cela consiste à des démangeaisons, l’application des compresses froides peut s’effectuer sur l’anus. Durant 10 minutes, cela doit se faire entre 3 et 4 fois, quotidiennement.

Le traitement à l’aide des médicaments

Il existe certains médicaments qui se vendent librement dans les pharmacies. En général, afin d’arrêter les saignements de selles moins sévères, vous pouvez utiliser les médicaments qui soulagent les démangeaisons. La plupart d’entre eux sont sous forme de suppositoire, de crème et de pommade. Toutefois, il se compose des ingrédients, notamment la benzocaïne ou l’hydrocortisone.

Pour arrêter rapidement les saignements de selles, provoqués par les hémorroïdes, vous pouvez utiliser les crèmes qui se composent des corticoïdes. Cela permet de profiter de sa propriété anti-inflammatoire. En revanche, si vous voulez faciliter vos toilettes, vous pouvez utiliser des produits lubrifiants. Cependant, écartez les laxatifs locaux, entraînant l’agression des muqueuses anales.

Lorsqu’il s’agit des hémorroïdes internes, il est préférable de les traiter par voie orale, avec des médicaments phlébotoniques. Cela contribue au soulagement des hémorroïdes avec des caillots. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens constituent un meilleur choix, mais contre-indiqués pour les femmes enceintes.

Le traitement le plus efficace des hémorroïdes

L’un des traitements les plus efficaces des hémorroïdes est la réalisation des opérations chirurgicales. Pour les hémorroïdes internes, les traitements suivants sont souvent définitifs :

  • La ligature élastique : cela consiste à la pose d’une bande élastique au niveau des veines dilatées. Ces derniers sont souvent les responsables du blocage de la circulation sanguine.
  • La coagulation : il s’agit de la diffusion des rayons infrarouges sur les veines dilatées. Cela participe à l’arrêt de la circulation sanguine ainsi qu’à la rétraction des veines. Parfois, l’utilisation d’un courant électrique peut remplacer les rayons infrarouges.
  • La sclérothérapie : cette méthode constitue l’injection de produits chimiques sur les veines dilatées. Cela provoque leur durcissement et leur rétraction.
  • L’hémorroïdectomie : cette option est conçue pour les hémorroïdes plus sévères. Cela concerne l’enlèvement au bistouri d’une partie des tissus anaux, sous anesthésie.